De l’idée au projet

Hébergements atypiques

Cabanes dans les arbres ou flottantes, enterrées, yourtes, tipis, avions, grues, tonneaux, reproductions de références littéraires ou cinématographiques …

Yourtes, tipis et cabanes dans les arbres :

droit de l'urbanisme applicable

(source :  Juris Prudentes le 24 mai 2009)

Au regard de la réglementation applicable en matière de camping, les yourtes, ou tipis, peuvent être assimilées à des tentes, si elles sont non équipées et à des habitations légères de loisirs (HLL) si elles comportent des équipements intérieurs, tels que des blocs cuisine ou sanitaires. Dans un cas comme dans l'autre, ces hébergements sont strictement réglementés par le Code de l'urbanisme.

Les tentes peuvent être installées soit dans les terrains de camping aménagés, soit sur parcelle individuelle avec l'accord de celui qui a la jouissance du terrain, dans les conditions prévues par les articles R. 111-41 et suivants du Code de l'urbanisme.

Les HLL peuvent être implantées dans les terrains de campings, les parcs résidentiels de loisirs, certains villages de vacances ou encore dans certaines dépendances des maisons familiales de vacances.

Les cabanes dans les arbres sont aussi éligibles au régime juridique des HLL. Dans ce cadre, ces installations d'une surface hors œuvre nette inférieure (SHON) à 35 m² sont dispensées de formalité. En revanche si elles présentent une SHON supérieure, une déclaration préalable est exigée.

En dehors des quatre lieux d'implantations susvisés (terrains de campings, parcs résidentiels de loisirs, certains villages de vacances, certaines dépendances des maisons familiales de vacances), ces constructions sont soumises au droit commun des constructions, c'est-à-dire : déclaration préalable entre 2 et 20 m² de surface hors œuvre brut (SHOB) et permis de construire au-dessus de 20 m² de SHOB, conformément aux dispositions des articles R. 421-1, R. 421-2 et R. 421-9 du Code de l'urbanisme.

 

En 2012, ce secteur étant totalement nouveau, le Cabinet Alliances a mis en place un « Observatoire national de la fréquentation des cabanes dans les arbres » © 2012 Cabinet Alliances

 

Les déclinaisons se multiplient

Cabanes dans les arbres ou flottantes, enterrées, yourtes, tipis, avions, grues, tonneaux, reproductions de références littéraires ou cinématographiques …

A ce jour, la demande est supérieure à l’offre, pour les sites promus efficacement dans un environnement favorable. Notons cependant que la gamme d’offres s’élargie avec des variations importantes sur les niveaux de confort, de services, et sur les conditions tarifaires.

Une clientèle de niche qui s’accroît plus vite que l’offre.

 

Différenciation des sites de cabanes

La hauteur de la cabane et son mode d'accès

La capacité d’accueil définit la cible de clientèles

Des niveaux de confort très variables

Les périodes d'ouverture

 

La capacité d’accueil définit la cible de clientèles

A l'origine, les cabanes étaient conçues pour deux personnes avec éventuellement un lit d'appoint pour un enfant.

Beaucoup de sites misent sur l'intimité avec un petit espace, de la lumière tamisée des bougies, le petit-déjeuner en terrasse à partager en duo.

Même si cette tendance reste forte, les sites proposent également des cabanes familiales allant de 3 à 9 personnes.

Des possibilités de regroupements sont observées en réponse aux clientèles de tribus qui progressent.

Sur le panel observé, la capacité d'accueil moyenne est de 3,79 personnes.

 

Des taux d’occupation performants

A l'exception du secteur Centre, les taux d'occupation annuels sont excellents en se situant entre 44,3 % et près de 85,1%!

Au niveau national, le taux d'occupation annuel est de 68%!

 

Les 7 clés de réussite des hébergements atypiques

Depuis plus de 10 ans en France, les hébergements "innovants" ou "atypiques" se développent sous diverses formes : cabanes dans les arbres, flottantes, ou enterrées, yourtes, tipis, bulles, tentes suspendues...

Ces modes d'hébergements permettent d'obtenir des taux d'occupation nettement plus importants, des revenus par module plus élevés de 50 à 100% par rapport à d'autres formes d'offres plus classiques et une saisonnalité plus marquée indépendamment des régions.

Quelles sont les leviers de réussite de cet engouement ?

Ces concepts permettent de réaliser tout ou partie d'un rêve :

1 - La reconstitution d'une ambiance qui vous transporte

2 - Des prestations confortables qui permettent d'avoir la sensation de surclassement par le décalage entre un mode d'hébergement rustique et des équipements performants

3 - Des services pour faciliter le séjour : panier repas, réservation de restaurant ou de prestations d'activités

4 - Autonomie, isolement, seul au monde : le confort c'est l'espace !

5 - Le retour aux sources : l'immersion en pleine nature, un cadre de séjour à l'écart des foules, des nuisances du voisinage

 

Les nouvelles tendances

Le niveau de confort tend à s'améliorer avec une offre de plus en plus haut de gamme. Les équipements des cabanes équivalent ceux des mobil-homes avec cuisine, salle de bains et électricité. Certaines proposent même des spas! On est loin de l'esprit cabane du début …

Au niveau de la commercialisation, la grande majorité des sites opte pour les réseaux spécialisés qui favorisent leur visibilité auprès des prospects.

Les rares sites « autonomes » par rapport aux réseaux sont très fréquemment de petites capacités (1 ou 2 cabanes).

 

Votre contact : Marc RICHET - mrichet@adt79.fr

Espace
des fichiers
à télécharger